11/07/2019





Ballad Opera Tome 1









 Auteur : Samamiya Akaza
 Genre(s) : Comédie - Drame - Fantasy
 Editions :  Glénat
 Parutions : 2019
 Prix Public : 7€60
 Nombre de volume en VO : 4 ( en cours )
 Nombre de volume en VF : 2 ( en cours )








 Résumé 


Nous allons suivre les aventures d'Haruto dans la ville de Yokohama.
Après un terrible incendie qui a détruit tous les êtres qu'il aimait, seul lui a réussi à s'en sortir mais ce drame lui a provoqué un grand vide.
Il ne se souvient plus de sa famille, c'est souvenir sont anéanti et seule la pitié et la compassion resurgit à cause de la violence qu'il a vécue.
Nous allons également apercevoir un ange et un démon qui ont pour but de trouver sur terre un humain qui est près de la mort pour lui proposer un pacte très important qui pourrait l'ait aidé à capturer les âmes perdues qui se sont échappées du ciel.
Seul un shinigami en est capable et ça ne peut être qu'un humain.
Alors que l'ange et le démon était en pleine conversation, un corbeau apparaît et à cause d'une erreur de leur part, il tue accidentellement, le jeune garçon du nom d'Haruto.


 ☼ Mon avis 

Ballad Opera est une série écrite par Samamiya Akaza qui a également créé Bloody Mary, Torikago syndrome et Hatsukoi Canvas.
Seul Bloody Mary et Ballad Opera sont disponibles en France.
Glénat propose un premier tome au prix de Sept euros soixante qui vaut largement le coup d’œil.
La maison d'édition nous présente une couverture sensorielle avec un aspect granuleux.
Cette jaquette est vraiment envoûtante, les couleurs choisies sont réalisées avec élégance.
Ballad Opera est une nouveauté qui m’a captivé, les planches ont beaucoup de ressemblance à celle de la série Bloody Mary.
Quelques petites scénettes sont visibles sous la jaquette ou on peut retrouver une présentation des personnages et de ce qu'ils aiment ainsi qu'une confirmation sur le faîte que Bloody Mary soit lié à ce nouveau titre et qu'ils risquent d’apparaître dans l'ouvrage et le but est de les trouver parmi les nombreuses planches.
Lorsqu'on ouvre ce premier volume, on peut facilement remarquer, les multiples illustrations colorées qui sont éparpillées au début, au milieu et aux 3/4 du livre.
Seize images sont représentées, alors que d'habitude les séries en contiennent seulement deux, donc le prix indiqué par Glénat n'a rien d'excessif par rapport à la qualité qui est fournie.
Le concept reste assez classique, ce genre de thème est très régulièrement représenté dans les mangas, pourtant, j'ai bien aimé l'ambiance de la série, les personnages sont attachants, mignons, l'humour est très présent, les dessins jouent sur la sombreté tout en ayant des passages remplis de luminosité ceux qui donnent une atmosphère mystérieuse et très intrigante.
L'héro principale est un personnage très indécis à cause de ces souffrances.
Quelques séquences psychologiques sont représentées et très bien retransmis.
L'histoire se déroule très rapidement, même si elle pose simplement les bases.
On a une fin très problématique pour les personnages mais quelques passages restent encore trop prévisibles.
Dans ce titre la créateur revisite les anges et les démons en les faisant cohabiter ensemble ce qui est assez original pour le coup.
Cette série contient un look très gothique comme par exemple la tête de mort sur la jaquette ou bien le synopsis qui est porté sur la mort et les esprits.
J'ai trouvé quelques petits bémols importants comme le manque de décors, les dessins qui représentent ces deux yeux alors qu'il a une mèche qui retombe sur l'une d'elles.
Les directions prises par l'auteur sont trop prévisibles sans oublier les stéréotypes qui sont souvent visibles.

En conclusion : Ballad Opera est une série qui démarre très bien avec ce premier tome.


-------------------------------------


Les petits + de la série 

- La jaquette sensorielle
- Les nombreuses pages en couleurs
- Les personnages
- L'ambiance de la série
- L'humour
- Les séquences psychologiques

Les petits - de la série

-- Manque de décors - 1,5 point
- Les deux yeux représentés alors que l'une devrait être cachée par la mèche. - 1,5 point
- Les directions prises par l'auteur sont parfois très prévisibles - 1 point
- Les stéréotypes - 1 point


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire